Conseil pour écrivains : satisfaire les lecteurs
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Une histoire qui satisfait vos lecteurs »

 

Qu’est-ce que les lecteurs cherchent en lisant un livre, ou plus précisément, une histoire ? Ils peuvent être en quête de plusieurs choses : le plaisir de la lecture, le divertissement, apprendre ou découvrir des choses aussi. Et cela peut bien se passer consciemment ou inconsciemment.

 

Mais le plus gros de cette quête du lecteur est à un niveau inconscient (ce qui veut dire à peu près qu’il n’est pas vraiment conscient qu’il cherche quelque chose). Il a surtout des attentes au niveau intellectuel et émotionnel.

 

Nous avons vu dans un précédent article que le lecteur jeune s’implique plus émotionnellement qu’intellectuellement (c’est pourquoi les histoires dans les livres pour enfants  sont très simples et les personnages très attachants). Et que chez les lecteurs âgées, on assiste à l’inverse : moins d’implication émotionnelle mais plus d’implication intellectuelle (des histoires plus complexes et des personnages souvent déroutants).

 

Les femmes s’impliquent aussi plus émotionnellement que les hommes. Attention aussi : même si votre histoire favorise plus l’implication émotionnelle, ne négligez pas pour autant l’implication intellectuelle, et inversement.

 

Vous devez donc élaborer votre histoire, l’accorder pour s’adapter aux attentes « émotionnelles » et « intellectuelles » de votre audience.

 

 

« Un lecteur ne lit en général qu’un ou deux genres »

 

C’est ce qui se passe chez la majorité des lecteurs. Il y a des lecteurs qui ne lisent que de la science-fiction, d’autres qui ne lisent que des romans policiers, etc. Au maximum ces lecteurs lisent 2 genres, rarement plus que cela.

 

Et c’est ce qui a amené aussi des auteurs à « rester » sur un genre. D’autant plus que le fait de toujours écrire dans un genre renforce les capacités dans cette catégorie, et aide à toujours mieux cerner le marché et l’audience.

 

Mais vous n’êtes nullement obligé de vous « conformer » à cette tendance. D’ailleurs la base même du métier d’écrivain, c’est la liberté, l’exploration. N’hésitez pas à essayer tout ce qui vous tente. Il y a des auteurs qui s’en sortent très bien avec des livres dans plusieurs genres très différents.



Posté le 20 Aout 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves