Ecrire un livre : transmettre un message
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Transmettre un message au lecteur »

 

Les objectifs d’un roman à travers l’histoire qu’il raconte peuvent être multiples : divertir, informer, éduquer, ou encore influencer. Avant même l’écriture du premier chapitre, l’auteur définit déjà son ou ses objectifs avec son œuvre.

 

C’est quand l’auteur utilise son œuvre pour éduquer ou influencer qu’il transmet subtilement un message pour ses lecteurs dans son livre. Généralement, plus l’audience est jeune plus le message est simple et visible (par exemple : « aider un camarade dans le besoin », « être gentil avec les autres », « ne pas rabaisser autrui », …).

 

Plus l’audience est âgée (ou plus mature intellectuellement) que le message peut être plus complexe et moins évident à voir. En plus, des dilemmes entre souvent en jeu (par exemple : une vie de famille ruinée par un père de famille devenu alcoolique suite à une perte d’emploi, ladite perte était la conséquence d’une crise économique à l’échelle nationale).

 

 

Dans notre exemple ci-dessus, le message peut être capté comme « l’alcoolisme ruine la famille », mais qu’on ne peut pas condamner trop vite les alcooliques puisque d’autres facteurs entrent en jeu (la crise, les problèmes de société).

 

 

« Enseigner un concept »

 

Enseigner un concept s’apparente à la transmission de message sauf que là, on essaie plus de « faire de la propagande » pour un comportement ou une façon de faire.

 

Bien sûr, tout cela doit encore être plus subtil. Si on reprend notre exemple du père de famille devenu alcoolique et dont la famille s’effrite peu à peu, cet homme peut par exemple prendre soudainement conscience de quelque chose et tenter de reprendre sa vie en main.

 

L’auteur démontre ce concept auquel il croit en racontant dans les détails son application par l’intermédiaire de l’histoire. A la fin du livre, le lecteur peut être convaincu ou non de ce concept, mais cela ne dépend plus de l’auteur – dont la seule volonté était de transmettre le message.



Posté le 28 Aout 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves