Conseil pour écrire un roman : quelques façons de raconter une histoire
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Quelques façons particulières de raconter une histoire »

 

Nous l’avons déjà répété plusieurs fois, un auteur est toujours libre de sortir des sentiers battus, libre de suivre uniquement son instinct et ses envies dans tous les aspects de son travail.

 

L’imagination est son outil le plus prolifique, et même si le résultat n’est jamais garanti, l’auteur doit savoir qu’il faut des fois savoir risquer le désastre pour pouvoir atteindre ce qui est grandiose.

 

La seule règle à respecter est donc : « expérimenter ce qui vient à l’esprit et voir ce que cela produit ».

 

 

Vous avez peut-être déjà eu dans les mains un livre écrit de façon inhabituelle, voire même bizarre. Peut-être que cela ne vous a pas laissé indifférent. Voyons un peu quelques manières particulières de raconter une histoire :

 

  • En vers, par la poésie : l’histoire est racontée par des textes en vers, par des poèmes. C’est plutôt conseillé à des œuvres ayant des buts littéraires en particulier. Et bien sûr, si l’auteur est un adepte de la poésie.

     
  • Le journal : l’œuvre s’apparente à un journal intime tenu par le héros (il est aussi possible d’ajouter des extraits d’autres journaux tenus par les autres personnages). L’histoire est donc racontée « en différé », avec des séquences bien ponctuées dans le temps.

     
  • Epistolaire : l’histoire est racontée par l’usage de moyens de communication usuels comme des lettres, des e-mails, des articles de journaux, des dépêches, des textos, des articles de blog, etc.

     
  • Expérimental : vous pouvez aussi trouver votre propre façon originale de raconter votre histoire. Par exemple, dans un livre parlant de la relation d’un enfant avec ses parents, vous pouvez avoir sa chambre qui raconte l’histoire de son point de vue (oui, cela semble absurde du fait que « c’est » une chambre, une « chose » inanimée et dépourvue de sentiments, mais le résultat peut être intéressant). 

 



Posté le 25 Aout 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves