Conseils pour écrire un livre - ne pas fatiguer le lecteur
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

Prendre soin du lecteur

 

« Soyez clair avec vos mots »

 

Il existe un dicton qui dit : « une caractéristique d’un génie c’est de savoir rendre clair et compréhensible quelque chose de complexe ». Donc, peu importe la complexité de votre histoire, d’une scène ou d’un personnage, il faut toujours que ce soit clair, limpide pour vos lecteurs.

 

Evitez donc d’utiliser des mots qui ne sont compréhensibles par le commun des lecteurs qu’en cherchant dans un dictionnaire (ils ne le feront pas). Utilisez toujours des termes familiers, simplifiez autant que possible.

 

L’exception, dans ce cas, c’est - par exemple - si vous avez un personnage qui discute – volontairement ou de par sa nature – en utilisant des termes peu ordinaires, hautement techniques ou très complexes. Bien sûr, ses dialogues ne seront pas sûrement pas immédiatement compréhensibles par le lecteur. Mais si cela enrichit l’histoire, le lecteur y gagne toujours.

 

 

« Evitez de faire faire des efforts au lecteur »

 

Le point que nous avons évoqué ci-dessus rejoint celui-ci. Mais cela ne concerne pas seulement la compréhension d’un mot ou du déroulement de l’histoire. Beaucoup de choses peuvent rendre la lecture de votre livre difficile, si bien que des efforts sont nécessaires de la part du lecteur. Et si un effort est nécessaire, le plaisir s’en trouve compromis.

 

Vous pouvez faire lire un premier manuscrit (ou quelques parties) à des critiques pour juger votre œuvre sur ce point. Si beaucoup de critiques portent sur la difficulté à la lecture, ou que la lecture demande trop d’effort, ou que la lecture ne procure pas suffisamment de plaisir, alors il est essentiel de corriger ce point.

 

Généralement, vous pouvez faire les erreurs suivantes (mais ce n’est pas exhaustif) : introduire trop de personnages d’un coup, délivrer trop d’informations d’un coup, avoir de longues phrases ou de trop longs paragraphes, insister sur des scènes ou chapitres qui n’aident pas (ou n’enrichissent pas) l’histoire, faire des aller-retour dans le temps (revenir brusquement sur des évènements passés ou sauter à des évènements futurs), …



Posté le 13 Aout 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves