Conseil pour écrire un roman : attirer un lectorat masculin
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Les femmes lisent plus que les hommes »

 

C’est un fait que tout auteur doit savoir. Mais cela ne veut pas nécessairement dire aussi que – en tant qu’auteur – vous devez vous concentrer uniquement sur une audience féminine.

 

Vous ne devez pas aussi prendre vos idées d’histoire et de livre juste en fonction de cela. Surtout que vous pouvez très bien écrire pour les 2 sexes. Ne rejetez pas une idée qui ne vous semble pas être adaptée pour la gente féminine. Vous pourrez toujours en faire un succès.

 

Si vous avez une idée qui cible particulièrement les femmes, alors ce sera un encouragement supplémentaire pour vous en sachant que vous avez un lectorat plus large.

 

 

« Attirer les hommes à lire »

 

Bien sûr, il y a toujours des hommes qui lisent (et ils sont quand même nombreux aussi). Il est bon à savoir aussi que la gente masculine est attirée plus particulièrement par :

 

  • Plus d’actions : une histoire dynamique (voire même « dynamite »), des évènements qui se déroulent à une cadence ultra-rapide, plus de suspens et de sueurs. Voilà un ingrédient pour plaire aux lecteurs masculins.

     
  • Le thème du sport : le sport, ou une discipline sportive particulière tient une place importante dans la vie de la majorité des hommes. En plus, sport rime beaucoup avec action. Vous pouvez attirer les passionnés d’une certaine discipline en centrant votre livre sur cette dernière.

     
  • L’irrévérence : un livre, ou même une histoire fictive qui traite un sujet « socialement ou culturellement important » (comme la politique ou la religion) à la légère a aussi de fortes chances d’attirer la gente masculine. Bien sûr, vous avez à travailler beaucoup sur l’œuvre et ne pas seulement vous appuyer sur cet aspect « irrévérencieux ».

     
  • L’humour noir ou « douteux » : cela peut être combiné avec le point précédent. On traite un sujet à priori « sérieux » avec irrévérence tout en ajoutant une bonne dose d’humour (qui ne pourrait pas toujours être du goût de tout le monde). Si vos lecteurs aiment en rire, vos lecteurs masculins apprécieront encore plus.

 



Posté le 14 Aout 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves