Ecrire un roman - bien débuter le roman
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Ne débutez pas le livre avec de longues descriptions »

 

Les auteurs débutants peuvent tomber dans le piège de décrire longuement les éléments importants de leur œuvre : le lieu, l’environnement, les personnages, le héros, les situations, … Mais le gros risque avec cela c’est qu’il y a de fortes chances de plonger le lecteur dans l’ennui. Lire de longues descriptions place le lecteur en tant que spectateur passif qui ne « vit » pas la scène.

 

Cela ne veut pourtant pas dire que vous devez éviter toute description. On peut le faire, mais juste ce qu’il faut et surtout privilégier la narration de l’histoire.

 

 

« Ne débutez pas un livre en racontant ce qui s’est passé avant »

 

Ou plus exactement, en racontant longuement et dans les détails ce qui s’est passé avant. C’est-à-dire les évènements qui ont précédé ce que l’histoire va dévoiler ensuite. C’est dans la même idée que faire de longues descriptions du lieu, du héros, des personnages ou autre chose. Il y a de gros risque d’ennuyer fortement le lecteur.

 

Il n’y a sûrement pas de mal à répéter que le lecteur apprécie que l’auteur lui donne parfois en quelque sorte un « challenge » (la lecture interactive). L’auteur fournit progressivement les éléments que le lecteur assemble pour obtenir l’image finale. C’est une expérience de lecture plus plaisante et plus gratifiante. Et cela n’a rien à voir avec lire passivement un récit sans avoir rien à se demander.

 

« C’est dans les premières pages qu’il ne faut surtout pas perdre le lecteur »

 

Comme tous les autres êtres humains, le lecteur est aussi une personne qui est sollicitée en permanence. Il y a la télévision, les personnes autour de lui, son travail,…  Ses moments de détente sont limités. Peut-être qu’il a acheté un livre parce qu’il le juge intéressant, mais rien n’est certain qu’il le lira jusqu’au bout.

 

C’est pourquoi il est important de « l’accrocher » fortement dans les premières pages. Ces pages doivent vraiment éviter de l’ennuyer et de lui donner une furieuse envie de connaître la suite. Et en même temps, ces pages doivent lui donner une expérience de lecture riche, plaisante et divertissante.



Posté le 05 Janvier 2016

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves