Ecrire un roman : les conflits mineurs
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Déterminer la durée (ou la longueur) des conflits secondaires »

 

Si on peut s’exprimer ainsi, on peut dire que le conflit principal raconté tout au long du livre est la « guerre », et que ce conflit principal peut être subdivisé en plusieurs « petits » conflits (ou conflits secondaires), qu’on peut donc considérer comme des « batailles ».

 

Le héros n’est pas obligé de remporter toutes les batailles, mais pour une fin heureuse, il doit quand même remporter la guerre. Notons aussi quand même que, selon le genre, un conflit ne signifie pas toujours des combats où les personnages s’entretuent. Un conflit peut tout aussi être un personnage qui essaie de gagner un concours, ou qui essaie de trouver un compagnon, ou qui veut être admis dans une communauté, etc.

 

Le point important à marquer dans cet article est que vous devez fixer judicieusement l’envergure de chaque conflit secondaire. Le héros ne doit pas lutter trop longtemps dans ces conflits mineurs (il peut aussi laisser le devant de la scène à d’autres personnages secondaires et n’avoir qu’une petite part d’intervention). Mais cela ne doit pas apparaître comme étant trop facile non plus. Et plus on avance dans l’histoire, ces conflits secondaires doivent être de plus en plus difficiles.

 

 

« Ne basculez pas trop souvent dans les intrigues secondaires »

 

Nous avons déjà parlé de ces intrigues secondaires dans un précédent article. Rappelons qu’il s’agit de « petites histoires », qui n’ont qu’une mince relation avec l’histoire principale du livre, et qui se déroulent en parallèle. Par exemple : le héros a 2 meilleurs amis : un garçon et une fille. Et entre ces 2 dernières personnes naît une histoire d’amour.

 

Cette histoire d’amour se déroule en parallèle avec l’histoire principale, et le récit « bascule » quelquefois vers cette liaison sentimentale entre les 2 amis du héros. Cela enrichit l’histoire du livre, pour le plaisir de lecture.

 

La recommandation à faire ici est que vous devez aussi fixer judicieusement la place que vous donnez aux intrigues secondaires dans le livre. Si vous leurs donnez trop de place, elles peuvent finir par éclipser l’histoire principale et confondre le lecteur. Ce qui n’est pas vraiment ce que vous souhaitez.



Posté le 08 Décembre 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves