Etes-vous fait pour devenir écrivain ?
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

Etes-vous vraiment fait(e) pour devenir écrivain ?

 

Etre écrivain : cela peut être un rêve d’enfant, un chemin de croix aussi, un accomplissement, un titre honorifique, … Mais êtes-vous vraiment fait(e) pour être écrivain(e) ? Nous allons essayer de décortiquer cela dans cet article.

 

 

« L’écrivain est un passionné »

 

Sans la passion, il n’est pas vraiment conseillé de se lancer dans l’écriture. La principale motivation doit être la passion : la passion d’écrire, la passion d’inventer et de raconter des histoires.

 

L’écrivain n’a jamais la garantie d’être récompensé pour son œuvre. Il peut même ne jamais obtenir une quelconque reconnaissance pendant toute sa vie. Seule la passion peut maintenir son désir d’écrire dans les moments difficiles.

 

« L’écrivain est un fervent lecteur »

 

Si vous n’aimez pas lire ou que vous lisez très peu, ou seulement dans les genres qui vous attirent, il n’est pas aussi vraiment conseillé de se lancer dans une carrière d’écrivain.

 

C’est en lisant énormément que l’écrivain affine aussi ses capacités d’écriture. La passion de la lecture tout comme la passion de l’écriture doit être présente.

 

« L’écrivain a une patience à tout épreuve »

 

Les personnes qui sont pressés de récolter des lauriers sont assurées de ne jamais faire une longue carrière dans l’écriture. Chaque étape du processus qui débute par l’idée d’un livre jusqu’à sa publication met la patience à rude épreuve.

 

L’écrivain peut passer beaucoup de temps à trouver une bonne idée de livre à écrire, et ce n’est qu’un début. Il faut ensuite inventer, élaborer et fignoler une histoire qui pourrait intéresser les lecteurs potentiels.

 

Et la phase de l’écriture est sans conteste l’étape qui demande le plus de temps. Et à mesure que les idées arrivent en cours de route, l’écrivain peut modifier, remanier son scénario, voire même tout reprendre depuis le début. L’écrivain pressé de terminer son livre risque fort de passer à côté de ce qui pourrait rendre son œuvre grandiose.

 

Une fois le manuscrit terminé, on est encore loin d’en avoir fini. Vient ensuite la phase des critiques, des corrections et des révisions. Là encore il est hors de question de se précipiter, même si l’envie d’être publié rapidement tenaille quand on « sent » qu’on détient là quelque chose.

 

Et la dernière phase est celle qui met à la fois la patience et sa confiance en soi à l’épreuve. C’est l’étape de la soumission du roman aux éditeurs et aux maisons d’édition. Non seulement vous pouvez attendre une réponse pendant des mois mais il faut aussi savoir encaisser les rejets.

 

Si votre œuvre est refusé par un éditeur, cela ne veut pas dire que ce n’est pas un candidat au succès. Beaucoup de best-sellers ont été rejetés par des éditeurs. Cela ne veut pas dire que vous ne devez pas vous pencher sur le « pourquoi » des refus, mais il vous faut aussi avoir une bonne dose d’assurance quand le doute commence à s’installer.

 

« L’écrivain est une personne qui tisse des relations »

 

A priori, on peut imaginer aisément l’écrivain comme un travailleur solitaire qui s’enferme dans sa chambre pour écrire toute la journée. En quelque sorte quelqu’un qui évite les interactions avec les autres.

 

Cela peut être vrai, mais le véritable écrivain sait très bien que s’il est utile d’être seul pour écrire, le succès repose aussi sur la relation avec d’autres personnes.

 

Beaucoup de personnes entrent en jeu pour la publication d’un livre : les agents, les éditeurs, les maisons de publications, les libraires, les critiques, les correcteurs, … Et le plus important : le lecteur, à qui s’adresse l’œuvre final. Il est très important d’entretenir de bonnes relations avec tout ce monde.

 

Alors, est-ce que devenir écrivain vous tente toujours ?



Posté le 19 Février 2016

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves