Ecrire un roman - les flashbacks
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

Encore sur les flashbacks

 

Dans cet article, nous allons continuer à voir quelques recommandations et précautions d’usage sur les flashbacks. Rappelons toujours que l’objectif avec les flashbacks, c’est d’aider à la compréhension de l’histoire et qu’il n’est pas conseillé de tenter de faire autre chose avec.

 

 

« Faites des transitions naturelles et en douceur en introduisant un flashback »

 

Se déconnecter des évènements du présent pour retourner dans un passé lointain est déjà suffisamment déroutant pour le lecteur, et si encore vous ne le préparez pas suffisamment à cela par une bonne transition, vous pouvez être sûr de courir à la catastrophe.

 

Donc ne coupez pas court à l’action du moment pour balancer brusquement un flashback. Mettez clairement un terme à la scène ou au chapitre au cours, laissez le lecteur reprendre son souffle avant d’introduire un flashback.

 

Vous pouvez même donner un chapitre entier à un flashback. Mais faites toujours attention à ce que cela ne devienne pas trop surchargé et donc ajouter de la complexité (et de la difficulté) en plus.

 

« Vous pouvez employer un temps différent pour les verbes »

 

C’est un bon moyen pour faciliter les choses pour le lecteur. Si vous racontez par exemple l’histoire du livre à l’imparfait, vous pouvez utiliser le temps présent pour les flashbacks.

 

« Soyez aussi clair et limpide que possible dans les flashbacks »

 

Rien de tel pour vous aider à cela que les 4 questions : qui, quoi, où et quand. Ne laissez rien à deviner ou sur lequel cogiter pour le lecteur. Les flashbacks ne sont pas faits pour cela.

 

« Mettez les flashbacks au plus tôt après le premier chapitre »

 

Ne démarrez pas une histoire par le passé, et n’y revenez pas sans avoir vraiment « accroché » le lecteur. Si vous devez vraiment utiliser les flashbacks, ils ne doivent être que là où ils ne peuvent plus être décalés en arrière.

 

« N’oubliez pas le – ne racontez pas, montrez - »

 

Même si les flashbacks sont juste à utiliser pour aider à la compréhension de l’histoire, respectez toujours le principe du « ne racontez pas, montrez ». Les flashbacks ne doivent pas non plus être ennuyeux et dénués de saveur pour le lecteur.



Posté le 25 Novembre 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves