Ecrire un roman : donner une voix distinctive à chaque personnage
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Donnez une voix distinctive à chacun de vos personnages »

 

Chacun a une façon de parler qui lui est unique. Même si dans un livre, on ne peut pas transcrire le timbre d’une voix, on doit pouvoir quand même différencier les personnages dans les dialogues. Même sans la narration qui indique le personnage qui parle (« Jean dit : », « elle dit : », …), le lecteur doit pouvoir identifier le personnage par ses mots.

 

Différenciez vos personnages par le choix des mots qu’ils emploient. Un jeune adulte ou un adolescent aurait par exemple plus tendance à négliger la grammaire ou à utiliser de l’argot. Un personnage issu d’un milieu très intellectuel aurait tendance à utilise un vocabulaire inusuel avec des mots complexes.

 

Un personnage qui a tendance à exagérer ses propos utilisera un vocabulaire avec des mots percutants (comme des adjectifs du type « affreux », « catastrophique », …). Un personnage plus réservé pèsera plus  ses mots.

 

Différenciez aussi vos personnages par le ton et le rythme de la voix (vous jouez donc avec la ponctuation dans les dialogues). Un personnage plutôt impatient aura tendance à parler sans s’arrêter jusqu’à ce qu’il manque de souffle, tandis qu’un autre timide va parler peu et avec beaucoup d’hésitation (des mots entrecoupés, saccadés).

 

  Quelqu’un qui veut attirer l’attention aura tendance à parler fort (vous utilisez souvent le point d’exclamation dans ses dialogues). Bref, pour identifier un personnage par ses paroles, ne jouez pas seulement avec ses mots, jouez aussi avec comment il débite ses mots.

 

 

« La voix narrative : point de vue »

 

La voix narrative est celle qui raconte l’histoire au lecteur. Et la plus intéressante pour la voix narrative est le type « point de vue ». C’est un personnage impliqué dans l’histoire qui raconte l’histoire, et selon sa vision des choses.

 

Quand vous choisissez un personnage pour raconter l’histoire, ce que nous venons de voir ci-dessus s’applique plus que jamais : le choix des mots (son vocabulaire), le rythme et le ton de sa voix, ses traits de caractère qui entrent en jeu pour lui faire dire ce qu’il dit.



Posté le 09 Février 2016

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves