Ecrire un roman : creer l'ambiance
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Créer l’ambiance d’un lieu, d’une époque ou d’un contexte »

 

Il y a des endroits qui poussent les personnes à ressentir des sentiments particuliers ou à adopter certains comportements. Bien sûr, cela dépend aussi du pourquoi de la présence de ces personnes. L’auteur peut utiliser cette technique pour accroître un peu plus l’immersion chez le lecteur.

 

Par exemple : une plage évoque les vacances, un sentiment de détente chez les personnes présentes sur le lieu. Elles se relâchent et ne se comportent plus comme elles le font au quotidien, comme dans leurs lieux de travail.

 

Même s’il ne s’agit en rien de vacances et de détente dans le contexte de l’histoire, mettre la scène sur une plage pousse les personnages à adopter le comportement adéquat. Et c’est intéressant aussi pour le lecteur, puisque il se demande pourquoi l’histoire se passe sur une plage et comment les personnages vont réagir à cela.

 

 

« Créer l’ambiance d’une époque »

 

Pour ceux qui ont vécu dans les années 60, ils se souviennent sûrement que l’époque diffère énormément de celle qu’on traverse dans ce deuxième millénaire. Dans son histoire, l’auteur peut aussi utiliser l’époque pour instaurer une ambiance particulière.

 

 Dans les « sixties », par exemple (et par le peu que j’en sais), la mode était aux pantalons « pattes d’éléphant », les cheveux longs, … Les stars étaient les Beatles, les Rolling Stones et autres. Pour vraiment immerger le lecteur dans son histoire qui se déroule dans les années 60, l’auteur peut utiliser ces détails qui caractérisent l’époque.

 

« Créer l’ambiance par le contexte social »

 

Quand on parle de contexte social, on entre dans un vaste champ de diversités : il y a par exemple les familles aisées et les moins fortunées, les différences entre les races et les ethnies (les origines, la couleur de peau, …), les étudiants « cools », populaires et les « geeks », etc.

 

L’auteur peut aussi utiliser ce contexte pour l’ambiance dans laquelle il va immerger le lecteur. Chaque catégorie sociale a ses propres détails qui la caractérisent, des comportements qui lui sont propres, une manière de parler, … 



Posté le 17 Décembre 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves