Ecrire un roman : créer des lecteurs fidèles
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Faites à ce que lecteur se demande comment l’histoire va finir »

 

Si vous parvenez à provoquer cette réaction chez vos lecteurs, alors vous touchez droit au but. Et s’il est vraiment impatient de connaître le dénouement, s’il s’interroge sans cesse sur ce qui va se passer ensuite, alors vous l’avez vraiment immergé dans le livre, et c’est une victoire.

 

C’est ce qui le fait dévorer le livre en une soirée, ou en un week-end, peu importe le nombre de pages. C’est ce qui le motive à lire toute la série, si série il y a. Ou encore à rechercher fébrilement le nom de l’auteur dans les librairies, ou à s’informer continuellement sur vos parutions.

 

Bien sûr, cela se prépare – pour vous – dès la phase de l’écriture (ou même déjà avant l’écriture du premier chapitre). Testez et faites critiquer déjà vos manuscrits pour voir si vous provoquez l’effet. Travaillez sur ce point dès le début.

 

 

« Soyez imprévisible »

 

Le second effet qu’un auteur doit rechercher est que le lecteur s’exclame « Ah ! je ne l’avais pas vu venir, celui-là ! ».

 

L’imprévisibilité : plus il y en a dans votre histoire, mieux c’est. Les rebondissements doivent toujours se passer aux moments où on s’y attend le moins. Quand le lecteur pense que la situation est telle qu’elle ne peut plus empirer, hé bien, c’est exactement là où cela empire, et pas qu’un peu.

 

Vous pouvez « mettre » l’imprévisibilité sur plusieurs composants de votre histoire : sur les personnages (le héros qui « passe » du côté obscur, la trahison d’un ami, ou un ennemi qui devient un allié, le coupable présumé qui n’en est finalement pas un, ou l’innocent qui devient tout à coup pas si innocent que cela, etc), sur les évènements (une catastrophe naturelle, une invasion extra-terrestre, une rencontre imprévue, …), …

 

Et le dénouement de l’intrigue est probablement la partie où les auteurs s’en donnent à cours joie en ce qui concerne l’imprévu. Même si le lecteur s’attend à une fin heureuse (d’ailleurs si vous voulez une fin heureuse, ne la changez pas en une fin dramatique juste pour surprendre le lecteur), cherchez toujours des moyens pour la rendre aussi imprévisible que possible.  



Posté le 31 Octobre 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves