Ecrire un roman : les mini-fins
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Conclure les scènes et les chapitres par des mini-fins »

 

Nous avons déjà parlé des « mini-fins » dans un précédent article, il s’agit de conclure une partie de l’histoire (une scène ou un chapitre) avant d’aborder une autre. Le but est de garder un enchaînement logique qui rend le tout clair et facilement compréhensible sans pour autant être ennuyeux ou inintéressant pour le lecteur.

 

 

Voici donc ce que vous pouvez faire avec ces « mini-fins » :

 

- Un rebondissement que le lecteur n’a pas vu venir : c’est ce qui rend la lecture plaisante et qui donne envie au lecteur de continuer à tourner les pages même s’il est déjà l’heure pour lui d’aller au lit (par exemple).
 

- Une nouvelle intrigue ou une progression dans l’intrigue : la découverte d’un nouvel élément dans l’histoire ou d’une nouvelle pièce pour constituer le puzzle final. Cela affirme au lecteur que l’apparition de ce nouvel élément va provoquer des conséquences non négligeables – ou même un bouleversement total – pour la suite de l’histoire.
 

- Une surprise : peut être dans le même ordre d’idée que le rebondissement dans l’histoire (que nous avons vu ci-dessus). Mais vous pouvez aussi surprendre le lecteur de beaucoup d’autres manières, par exemple une révélation inattendue concernant un personnage.
 

- Des défis inattendus : vous pouvez utiliser les mini-fins dans ce cas pour accroître la tension ou le suspens. Ajoutez de la difficulté supplémentaire ou une épreuve supplémentaire à franchir pour le héros, et cela de sorte à ce que personne, surtout le lecteur, ne s’y attendait pas.


Bien sûr, vous présentez juste cette difficulté ou cette épreuve supplémentaire. C’est dans la scène ou le chapitre suivant que vous allez raconter tout ce qui concerne cela. La « mini-fin » utilise juste cette nouvelle situation pour terminer la présente scène (ou le présent chapitre) et à la fois préparer le lecteur à ce qui va suivre.



Posté le 07 Décembre 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves