Ecrire un roman - quand utiliser des phrases courtes
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Augmenter ou réduire le rythme par la longueur des scènes et des chapitres »

 

On peut accélérer le rythme auquel l’histoire se déroule en ayant des scènes courtes et des chapitres courts. Généralement ces scènes et chapitres se concentrent essentiellement sur l’action ou un évènement, et ajoute du suspens qui pousse le lecteur à passer rapidement à la suite, tout en apportant de nouveaux éléments à l’histoire.

 

Inversement, on peut aussi ralentir le rythme en ayant des scènes et des chapitres plus longs. Après avoir entraîné le lecteur dans une course folle avec un flot incessant de succession d’évènements, il est bon de le laisser un peu reprendre son souffle et de le laisser mettre un peu d’ordre dans sa tête.

 

Les scènes et les chapitres plus longs laissent la majorité de la place à la réflexion et à l’expression des émotions et sentiments des personnages. Cela peut être aussi le moment pour les personnages de préparer l’avenir, de planifier les actions à faire ensuite, ou de tirer des leçons des évènements passés. Le lecteur est là en tant que spectateur des cogitations, mais peut aussi avoir son propre avis et sa propre vision des choses. En tout cas, on « prépare » aussi en quelque sorte le lecteur à la suite, mais de façon plus subtile.

 

 

« Augmentez le rythme par des affirmations courtes »

 

Entendez aussi par là des phrases courtes. Les scènes d’action intense sont celles qui se prêtent le mieux à ces séquences où le rythme est effréné. Voici par exemple une scène où les affirmations courtes sont énormément utilisées :

 

« Le combat devenait plus intense. Le champion frappait avec une rage presque inhumaine. Les coups pleuvaient. Joe esquivait tant bien que mal. Le round semblait durer une éternité. Marie n’osait plus regarder. Elle tremblait de tout son corps. »

 

L’exemple ci-dessus raconte un match de boxe, et où, bien sûr, les choses se déroulent très vite. Les phrases et affirmations courtes permettent de bien transmettre la cadence de l’action.



Posté le 12 Novembre 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves