Ecrire un roman - agir contre les stéréotypes
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Agir contre les stéréotypes sur l’époque ou sur le contexte social »

 

Nous avons vu dans un précédent article comment contrer les stéréotypes en ce qui concerne les lieux et les endroits (par exemple : la bibliothèque bruyante). Mais on peut très bien aussi appliquer cela sur l’époque ou le contexte social.

 

On peut avoir des stéréotypes sur l’époque. Il y a sûrement des choses très populaires que quasiment tout le monde fait à une époque donnée, que ce soit par exemple sur la manière de s’habiller, de se coiffer, de parler, … Nous pouvons avoir par exemple des personnages qui arborent des tenues qui vont vraiment à l’encontre des tendances de la mode à l’époque de l’histoire.

 

Et sur le contexte social, c’est très intéressant aussi. On s’attend souvent à ce qu’une certaine classe sociale agisse d’une certaine façon, ou a certaines préférences sur certaines choses. Ou encore certains genres de personnes qui se comportent d’une certaine façon ou ont certaines préférences.

 

Vous pouvez avoir par exemple un joueur de foot, grand sportif du type « armoire à glace », mais qui se passionne secrètement pour la poésie :-) ou encore la jeune fille, la reine du bal du lycée, qui adore les combats de catch !

 

Bref, agir contre les stéréotypes, de différentes manières, ajoute toujours plus de richesse à l’histoire, et une expérience de lecture plus plaisante.

 

 

«  Utiliser des situations anecdotiques pour décrire l’endroit »

 

C’est aussi une manière intéressante d’enrichir l’expérience de lecture et donner plus de saveur à l’histoire. Vous pouvez avoir des situations, disons « drôlement inhabituelles » à propos des lieux et des endroits (ou sur des objets en relation).

 

Par exemple : une vieille voiture qui ne démarre que si on donne un bon coup de clé sur le tableau de bord, ou encore, avec un gros trou sur le plancher qui permet aux occupants de voir la route défiler sous leurs pieds !

 

Mais vous devez aussi utiliser cela à bon escient et ne surtout pas abuser en mettant autant de ces « anecdotes » que possible. Il faut que cela contribue vraiment à l’histoire et avoir des effets sur les personnages.



Posté le 21 Décembre 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves