Ecrire un roman - traiter des problèmes sociaux
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

A propos des histoires centrées sur les personnages

 

Nous avons vu dans un précédent article les 2 types d’histoire : le premier type se focalise sur l’action et les évènements (comme les romans d’aventure, les romans policiers, …) tandis que le second type se focalise plus sur les personnages, leurs sentiments profonds, les émotions, la psychologie … (ces histoires traitent souvent des sujets comme les relations, les problèmes sociaux, …).

 

 

« Ecrivez à propos d’un sujet qui est important à vos yeux »

 

Si vous écrivez un roman dans le second type, il est très important que vous traitez un sujet qui vous importe personnellement. Un auteur qui écrit une histoire sur la délinquance juvénile ou la toxicomanie est quelqu’un pour qui ces problèmes ont beaucoup d’importance sur le plan personnel. L’auteur peut même avoir déjà été confronté au problème ou avoir été proche d’une personne qui y a été confronté.

 

« Désirs + circonstances = problèmes »

 

Cette formule peut être mémorisée pour aider l’auteur à concevoir l’intrigue. Nous avons vu que la tâche de l’auteur n’est surtout pas de faciliter la vie des personnages de son histoire, au contraire, il doit vraiment faire à ce que cela devienne un vrai cauchemar, à moins que cela ne le soit déjà.

 

Donc, plus le désir du héros est fort, plus les circonstances qu’il rencontre doivent être des plus défavorables pour la réalisation de son désir. Et plus aussi le problème doit être de taille. Le désir doit être très fort pour que le héros ne puisse pas envisager d’y renoncer, et les circonstances vraiment difficiles pour qu’il doit vraiment se surpasser pour les surmonter.

 

« Révélez ce conflit au plus tard dans le second chapitre »

 

Attendre plus longtemps risquerait de dérouter le lecteur. C’est ce conflit principal, ce choc entre le désir du héros et les obstacles qu’il rencontre qui constitue en quelque sorte l’épine dorsale de l’histoire. Il faut que vous présentez ce conflit rapidement au lecteur, ou au moins lui donner quelques indications pour qu’il puisse se l’imaginer dès les premières pages. Et enfin le rendre curieux de vouloir connaître la suite.



Posté le 05 Novembre 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves