4 conseils dans l'écriture de roman
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

« Evitez de raconter des actions banales – à moins qu’elles ont une importance particulière vis-à-vis de l’histoire »

 

Par exemple : se brosser les dents, faire les lacets de ses chaussures … Même si vous avez peur que votre livre paraisse court avec un petit nombre de pages, il est inutile – voire même néfaste – de rallonger le récit par des choses sans grand intérêt pour le lecteur.

 

Mais il se peut aussi qu’une action banale joue vraiment un rôle importante dans votre histoire (alors elle n’est plus aussi « banale » que cela), alors là, cette règle ne s’applique plus. Par exemple : un personnage était en train de prendre son déjeuner qu’il a soudain remarqué la présence d’un objet étrange dans son assiette. Et de cela s’ensuit tout une série d’évènements.

 

 

« Démarrez les chapitres par une promesse de ce qui va suivre »

 

Bien sûr, il ne s’agit pas de tout dévoiler et de dévoiler exactement les évènements à venir. Cette promesse doit être subtile, c’est-à-dire qu’elle va progressivement disséminer des fragments pour rendre le lecteur curieux, avec en plus ce qui a conclu le chapitre précédent.

 

« Mettez le lecteur au milieu de l’action »

 

C’est aussi une bonne manière de démarrer un chapitre. Sautez le début de l’action et démarrez immédiatement le chapitre quelque part au milieu. Le lecteur n’aura de cesse de s’interroger sur ce qui s’est passé pour en arriver à la situation présente, et bien sûr, vous donnez petit à petit des indices qui dévoilent ce qui s’est passé par la suite.

 

« Les actions doivent révéler ce que les personnages ont en tête »

 

C’est le meilleur moyen de raconter les pourquoi des agissements des personnages. Et cela respecte bien le principe du « Ne racontez pas, montrez ». C’est toujours par ce qu’il fait et surtout de comment il le fait que vous exposez bien le personnage au lecteur et qu’il prend le plus de plaisir à le découvrir.



Posté le 05 Décembre 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves