Ecrire un roman - augmenter le rythme
Fermer cette fenêtre

Recevez vos cadeaux de bienvenue dans votre boîte e-mail :

Remplissez juste le formulaire suivant pour recevoir
GRATUITEMENT ces cadeaux:

Votre prénom
Votre e-mail*

 

Accueil Romans déjà publiés Contacter l'auteur du blog Cadeaux à télécharger

 

2 moyens pour augmenter le rythme

 

Nous avons vu dans le précédent article quelques techniques pour augmenter ou réduire le rythme auquel l’histoire ce déroule. Dans le présent article, on va encore voir quelques points sur ce sujet.

 

 

« Un moyen d’augmenter le rythme : raconter des évènements qui se déroulent simultanément (en même temps) »

 

Vous pouvez arranger votre histoire de façon à avoir des évènements qui se passent en même temps, dans le but d’augmenter la cadence. Attention toutefois, cela doit vraiment apparaître – non pas comme une manipulation de la part de l’auteur  – mais bel et bien comme une nécessité dans la narration.

 

Si 2 évènements (ou plus) ne nécessitent pas d’être racontés en simultané, alors le faire quand même peut nuire à la lecture. Racontez seulement plusieurs évènements en simultané s’il y a un lien crucial entre eux : par exemple, vous racontez ce qui arrive à une mère de famille sur le chemin pour rentrer chez elle – et en même temps vous racontez aussi ce qui se passe chez elle, dans la maison, où les enfants cherchent d’urgence une cachette pour un animal que leur mère n’apprécierait pas sûrement de voir dans la maison.

 

Une seconde recommandation : raconter plusieurs évènements en même temps demande au lecteur un effort supplémentaire dans la lecture. Donc n’abusez pas de cette technique. Limitez aussi au minimum le nombre d’évènements à raconter en même temps, sinon cela risque de devenir très complexe et vous allez  dérouter le lecteur.

 

Cela peut ajouter de la tension et du suspens en plus, mais restez toujours prudent dans son application.

 

« Mettez plus de dialogue pour augmenter le rythme »

 

En quelque sorte, les dialogues placent vraiment le lecteur en tant que spectateur privilégié de l’action. Et si vous voulez accélérer un peu la cadence, ajoutez plus de dialogue à la scène, ou encore remplacez certaines narrations par des dialogues (ce que vous pouvez remplacer, bien sûr).



Posté le 13 Novembre 2015

 


Vous avez aimé cet article ?

Remplissez juste le formulaire suivant pour être immédiatement prévenu de la publication de nouveaux articles sur ce blog :

Votre prénom
Votre e-mail

 

 

Partagez cet article sur Facebook :



Retweetez cet article :



Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 

Votre avis sur cet article ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Vous avez une expérience à raconter ? Votre commentaire est apprécié !

Soyez le premier à commenter cet article !


Déposez votre commentaire !

Votre prénom (ou pseudo)


Votre e-mail (facultatif, ne sera pas publié)


Votre commentaire :



Confirmez que vous etes bien un humain
Recopiez le code ci-dessus


 

 

 


Ryan Thomas Davidson, l'auteur du blog
Qui est-il ?




Téléchargez vos CADEAUX DE BIENVENU (livres, vidéos, ...) en remplissant juste le formulaire suivant :

Votre prénom


Votre e-mail


 

Aimez la page Facebook de ce site :

 

Suivez Ecrivain-En-Herbe sur Twitter :

 



Derniers posts

Est-ce que les gouts et les préférences des lecteurs changent avec le temps ?

Les critiques de livres sur Internet

Comment créer une base de fervents lecteurs

Comment réagir aux critiques sur Amazon Kindle

9 astuces pour améliorer vos ventes sur Amazon Kindle

Ecrivains : ne vous mettez jamais la pression (dans le but de réussir)

un cours de marketing pour les auteurs

Comment percer quand on est encore un auteur inconnu

Ecrire de la non-fiction : intéressant ou pas ?

Coup de gueule contre Amazon et KDP Select

Voir tous les posts

Page d'accueil du blog

 


2015, tous droits reserves